Le métier de musicothérapeute

La profession

La musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. Il existe différentes techniques de musicothérapie, adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels, physiques ou neurologiques.

« La musicothérapie s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, et l’histoire du sujet. C’est un traitement des troubles de la communication relationnelle et affective.« 

Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal.

La musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation visant à traiter les troubles de la communication ou de la relation.

Les compétences du musicothérapeute

Le métier de musicothérapeute exige une qualification pointue, dispensée par l’Atelier de Musicothérapie de Bourgogne, incluant des connaissances sur :

  • le rôle du sonore pour le développement ;
  • la structuration et l’organisation psychique du sujet humain ;
  • le rôle du sonore sur l’aspect spatiotemporel de la condition Humaine ;
  • la communication et la socialisation ;
  • le rapport entre les éléments constitutifs de la musique qui, organisés en tant que telle (musique), portent de façon innée et fonctionnelle l’aspect et les engrammes des évènements psycho affectifs jalonnant l’histoire de vie du sujet humain.

Les missions du musicothérapeute

  • Créer, restaurer, et/ou maintenir les moyens de communication et de relation chez des personnes en souffrance en ayant recours à une médiation sonore ou musicale.
  • Répondre et s’adapter à une prescription ou indication émanant, d’un médecin, d’une équipe pluridisciplinaire, d’une institution voire à la demande du patient lui-même ou de sa famille.
  • Créer les conditions d’un processus d’évolution, de changement, de développement, en établissant un dispositif clairement énoncé et repérable. Le musicothérapeute met en œuvre des techniques spécifiques à sa spécialité, s’appuyant sur l’histoire musicale du sujet, l’improvisation, la communication sonore non verbale, et l’analyse du vécu sonore.
  • Repérer la nature de la souffrance psychique et/ou physique au moyen d’une évaluation personnalisée des difficultés. Appréhender l’expression symptomatique, les besoins, et les capacités de la ou des personnes concernées.
  • Mobiliser la pensée et développer le potentiel créatif.
  • Travailler tout au long du suivi en partenariat avec les différents acteurs du réseau (médico-socio- éducatif) dans le strict respect du secret professionnel.
  • Évaluer et adapter la prise en charge à court, moyen et long terme.

La fiche métier du musicothérapeute

La fiche métier du musicothérapeute

La fiche métier du musicothérapeute dirigée par Patrick Berthelon, qui était alors président de la Fédération Française de Musicothérapie et Samia Loucif, ingénieur de l’enseignement et de la formation, a été amendée en 2010 par la Fédération Française de Musicothérapie.

Elle définit et encadre précisément le métier de musicothérapeute, ses missions, ses activités principales et spécifiques, les différentes approches possibles, les lieux d’exercice, le type de publics, les conditions de travail, la carrière, la formation et l’expérience, les conditions générales d’exercice du métier de musicothérapeute, incluant notamment l’ensemble des compétences nécessaires.